CE QU'IL FAUT SAVOIR / POINTS IMPORTANTS POUR VOTRE RÉDACTION DE LETTRES

Soyez conscient.e.s de ce que vous écrivez et essayez de suivre des idées de solidarité plutôt que de charité. Ne prétendez pas connaître leur situation parce que vous avez lu ou visionné un documentaire sur le sujet. Ce Projet ne soutien pas la notion condescendante « d’aider » un.edétenu.e mais bien de reconnaître que nous sommestou.te.slié.e.s quand nos communautés sont criminalisées et que chacun.e a des choses à apprendre de l’autre. C’est un processus d’apprentissage continu pour chacun.e.s de nous alors tentons simplement de communiquer ouvertement et honnêtement.
Assurez-vous aussi de communiquer vos propres besoins et intentions durant votre correspondance, avec les sujets et informations dont vous ne voulez pas discuter dans vos lettres. Si ça peut sembler maladroit et déplacé à première vue, notre expérience a révélé que les interactions étaient facilitées sur le long terme.
De par la nature du Projet, les lettres peuvent parfois prendre des teintes romantiques ou sexuelles. Dans la description initiale du Projet que tou.te.s les correspondant.e.s ont reçue, nous avons souligné que l’intention était de fournir un soutien et de l’amitié. Soyez donc confortable à chercher les relations non romantiques. Jusqu’à présent, les situations d’inconfort face à du contenu à caractère sexuel ont été résolues en exprimant clairement les intentions de la correspondance.
Ceci étant dit, il n’en tient qu’à vous et votre correspondant.e de choisir la direction que prendra votre correspondance. Si vous souhaitez échanger des histoires érotiques ou à caractère sexuel, n’hésitez pas! Gardez simplement en tête la surveillance accrue des minorités sexuelles, spécialement en en prison ou avec un historique d’incarcération. Soyez sensible à cette réalité, utilisez votre jugement et contactez-nous si vous avez des questions.